Le blog de Kazou, l'octodon

Blog sur notre octodon, Kazou.

16 novembre 2011

Histoire d'Octodons

Kazou et Charly vivaient en bons solitaires dans leur cage respective jusqu'à l'arrivé de ses deux excités de Buzz et Woody. Mais comment et pourquoi sont ils arrivés là ?


Acte I : Noisette

Cette petite histoire commence à Reims dans la Cage de ma mère. Chiby (2ans) et Noisette (3ans) deux femelles vivaient en parfaite harmonie, mais voilà que la petite Noisette est tombée malade... Étant déjà de petite morphologie, Noisette a commencé à perdre du poids, ce qui nous a alarmé. En observant bien il a été constaté qu'elle ne mangeait quasiment plus.
Direction vétérinaire, une anesthésie et une radio plus tard le verdict tombe. Noisette souffre d'un kyste tout au fond de la bouche, elle n'en a plus que pour un mois à vivre... :'(
Noisette se meurt de ne pas manger et elle refuse de manger à la seringue, elle recrache même tout lorsqu'on la force. La pauvre ne parvient pas à déglutir convenablement.
Nous lui donnons les vitamines prescrites sur un petit crouton de pain, il faut qu'elle mange quoi qu'il en coûte, elle est en manque de tout. Tout est autorisé Noix, pain dur...ect... (de quoi faire hérisser les poils de tout le monde^^) Mais le diabète est bien loin lorsque l'on a plus qu'un mois à vivre. Manger, manger à tout prix.

Chiby la soutient du mieux qu'elle peut, mais très vite la petite boulette qu'était Noisette n'eut plus que la peau sur les os. Elle voulait toujours qu'on la prenne dans nos mains pour avoir chaud et y dormait complétement vidée d'avoir mâchouillé son repas durant une bonne heure.


Acte II : Arrivée de Chaussette et Cahouette.

La petite Noisette ne pense même plus 100g, mais elle se bât pour vivre. Je parle des problèmes qu'on certains octodons après la mort de leur moitié, je lui explique que dans certains cas ils se mettent à déprimer et qu'ils se laissent mourir. Chiby à toujours vécu avec Noisette et de temps en temps d'autre pensionnaire de passage, du coup je m’inquiète vraiment.
La décision est prise. Il lui faut une nouvelle amie avant que Noisette ne parte. De plus à deux, elles arriveront mieux à réchauffer la malade le soir au moment de dormir.
C'est ainsi qu'arriva Chaussette, octodon presque adulte avec un magnifique panache au bout de sa queue. Tout de suite elle se sent très heureuse avec Chiby et Noisette bien qu'elle soit particulièrement gourmande. Noisette la patriarche de la cage est toujours la chef, mais doit défendre son territoire devant la nouvelle venue qui veut être la première à la gamelle ! Ce n'est pas toujours le plus fort le chef, Noisette du haut de ses 100g reprend du poil de la bête. On ne rigole pas avec les histoires de priorité à la gamelle ! Chaussette se plie aux règles établies avant sa venue et file droit.
Pendant ce temps là...
"Elles sont toutes trop mignonnes, je n'ai pas pu résister je suis allée en acheter une autre."
A l'animalerie, ma mère craque pour une nouvelle boulette
Et voici Cahouette !


Acte III : Le départ de Noisette.

Cela fait un peux plus de trois mois que le vétérinaire, nous a annoncé la mort prochaine de Noisette, mais c'était sans compter sur son caractère fort et les soins de ses nouvelles amies. Nous lui donnons beaucoup de temps, elle a toujours froid et des difficulté à manger, mais ne souffre pas. Elle fait l'aspirateur sur la table après le petit déjeuner, toutes ses petites miettes de pain c'est super bon ! Elle mange de la nourriture de hamster bien grasse et plein de choses interdites. Il faut la remplumer la pauvre. Lorsque nous la portons nous ne sentons même pas son poids dans nos main, mais elle est heureuse de vivre et en profite. Dans sa roue elle tente toujours de battre le record de vitesse établie par Chiby, mais voila qu'un jour la petite Noisette reste plus calme. La faucheuse avait du l'oublier, mais elle a retrouvé son nom sous une pile de papiers.
Ma maman la prend pour lui tenir chaud et qu'elle ne meurt pas seule. Les autres filles court partout elles continuent leur vie, mais celle de Noisette est bientôt finie, alors c'est tout doucement au creux de la main de ma maman qu'elle s'est endormie pour ne jamais se réveiller...


Acte IV : Nouveau chef

Noisette étant partie, Chaussette donne libre court à ses instincts de dominatrice et prend le commandement de la cage. Chiby s'en moque du moment qu'elle est avec quelqu'un, elle aime tout le monde sauf les garçons. A chaque fois que Kazou est là, elle lui râle dessus, elle veut rester entre filles. Chaussette est la première à la gamelle, elle veuts tout manger ! Les deux autre commencent à en avoir un peu marre, elles veulent aussi pouvoir manger les meilleures croquettes ! ça se chamaille un peu au moment des services, mais le reste du temps ça va.

Plus le temps passe plus Chaussette est agressive, elle est toujours de mauvais poils et Chiby et Cahouette sont forcées de l'éviter pour échapper à ses sauts d'humeur. Peut être faudra t'il prévoir une autre cage pour la mettre... En plus a force de manger elle prend un peu trop de poids...


Acte V : La surprise

Chaussette est très excitée et avec Chiby, l’architecte en chef de la cage, elles construisent un gros nid. c'est un vrai château fort tout en haut de la cage que l'on ne peux l'approcher. Et un beau jour...
"piou piou!"
Ça gazouille sec dans la cage ! C'est quoi ces petites voix ? Chiby, Cahouette, Chaussette... Et ? Mais qui es tu toi ? Et toi ? Et toi ?!
ce n'est plus la même Chaussette, elle est redevenue gentille et mange de nouveau à peu près normalement ! Les trois bébés ont l'air en pleine forme et tentent sans arrêt de sortir du château fort, maman Chaussette rouspète !
"Il faut rester au chaud, vous êtes trop petits pour sortir !"

Tata Chiby est là pour surveiller aussi, elle ferait une très bonne maman si elle voulait.

Mais les bébés sont trop curieux ils veulent sortir ! Nous avons déplacé la boite-maison tout en bas de la cage pour ne pas qu'il y ai de mauvaise chute, la cage est très haute (environ 1m70) et elles avaient construit le nid au dernier étage !

Les bébés tètent le lait de Chaussette, nous savons quand c'est l'heure du repas car toute la cage chante, c'est trop mignon. Dès qu'ils seront suffisamment dégourdis pour se promener dans les étages nous les prendrons en mains pour qu'ils s'habituent à être pris.

Le jour de la sortie arrive enfin ! Que c'est grand dehors! Les petits ont un peu peur de tout ce vide , mais nous sommes impatients de les toucher dans nos mains ils n'ont pas peur, mais ils préfèrent courir partout ! Tout les jours on les prend un peu. Heureusement que la cage est grande car à six dedans ça grouille de monde ! Nous leur mettons une petite roue pour qu'ils puissent se défouler, mais ils préfèrent utiliser la grande comme les mamans.
Regarder la cage, c'est comme regarder la TV, il y a toujours de l'action et on pourrait rester des heures devant.


Acte V : Deux mois plus tard...

Les trois bébés ont bien grandit, ils y a deux garçon et une fille. En attendant que je les vois pour leur choisir un nom, ils sont surnommé TicetTac et TacetTic, ainsi ce n'est pas grave si on les confonds. La femelle est plus petite et se nomme : Mushu, comme le dragon dans Mulan (c'est un mec, mais le nom est cool alors...). Avec les trois mamans, ils coulent des jours paisibles tout en grandissant à une vitesse ahurissante.
Les trois petits monstres toujours en pleine forme commencent à gouter à la nourriture des grands, avec un peu de lait de maman pour faire descendre le tout! C'est la belle vie !

La petite ne sort quasiment plus de la maison et semble triste. Très vite nous comprenons
que les hormones masculines de Ticettac et Tacettic se sont réveillés dans leurs petits corps et qu'ils embêtent Mushu.
La décision fut difficile à prendre, les petits ne sont pas encore sevrer à deux mois et les séparer de leur maman pourrait les rendre triste et faible. Mais le morale de Mushu décline vite sans parler du sang que nous avons remarqué sur ses fesses... La solution s'imposa d'elle même.
TicetTac et Tacettic furent bannis de la cage des filles !


Acte VI : L'adoption

Ticettac et Tacettic ont très bien vécu la séparation, tout les deux font les 400 coups dans leurs cages et sortent de temps en temps avec leurs mamans.
Mais voici venu le jour du grand voyage et après deux heures de route les voici à St Avold (57) où ils firent la connaissance respective de Kazou et Charly. Les nouveaux papa étaient très surpris de cette invasion ! Eux qui étaient si tranquilles chacun dans leur cage ! Nous n'avons eu aucune crainte à intégrer les bébés avec Kazou qui a un caractère très doux. Mais Charly ? Allait il accepté un nouveau ? Ferait il du mal à un bébé ? s'en doute que non, mais... qui sait...

Nous avons rebaptisé les bébés Buzz et Woody après avoir joué sur la PS3 à Toy Story et fait un peu plus la connaissance de nos nouveaux locataires.

Nous avons laissé Kazou avec les deux petits pour ne pas, stresser nous ni eux. Séparation voyage, changement de cage, séparation ! Non les deux frères resteraient ensemble le temps de s'habituer à leur nouvel environnement.

Ils étaient tous les trois très rigolos,  Kazou est un vrai papa poule et les deux petits étaient tout contents de voir un grand. Il se sont mit à l'envers et ont cherché les mamelles de Kazou pour prendre du lait ! C'était super mignon et en même temps on rigolait beaucoup ! Kazou était un peux véxé que l'on se moque de lui alors il boudait un peu et évitait les bébés qui le harcelaient.

Il était temps de leur présenter Charly pour faire des vacances à Kazou ! ^^

Charly aussi est un vrai papa poule et n'a pas échappé à la tentative de tétage! XD (tentative réitéré à de nombreuses reprises durant un mois avant de comprendre qu'il n'y avait rien et qu'il n'y aurait jamais rien... )

Très vite nous constatâmes des affinités de caractère Kazou s'entendait mieux avec Buzz et Charly avec Woody. C'est ainsi que les duos furent recomposés !


FIN



Aujourd'hui les duos sont toujours les mêmes les frères se retrouvent lors des sorties et si par hasard nous nous trompons de cage au moment de rentrer (car Buzz et Woody se ressemblent encore énormément physiquement), les papas se chargent de nous rappeler à l'ordre.

Posté par chardon86 à 19:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire